Toi aussi crée ton blog chat! | Blog de chats | Blog de lapins | Blog de chiens | Photos de chats | Photos de lapins | Photos de chiens

 Infos du Blog

Pseudo : michele07 Une question? Contactez-moi!

Description du blog felin :
Les chats de ma vie...Leur histoire. Et aussi mes dessins et mes créations...

Création : Mercredi 3 Mai 2006
Dernier article : 15 Sept 2008
122 articles
625 commentaires
78056 visiteurs  
Note de ce blog : 8.65/10*
*Note moyenne pour 171 votants!


<< Decembre 2019 >>
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Mes blogs préférés :
amidala
perempuam
calypso
missclaire
cocokikou
Afficher le flipbook!

Les photos de mon (mes) chat(s) !



Les articles par catégories
01- Intro et premier article
02- Les chats de mon enfance
03- Kitty, Sarah, Waldo, en vrac
04- Mes chats- 1988 à 1993
05- Mes chats- 1995 à 1998
06- Mes chats- 1999 à 2006
07- Plume, Bestiole, Félix, en vrac
08- Mes dessins
09- Texas et Chipie
10- Les autres chats de mes parents
11- Dans la nouvelle maison...
12- Créations graphiques
13- Jeux
14- Texas et Chipie en vrac


 Autour de mon Blog

Note ce blog !




 

Après le calme...
Comme vous pouvez le constater, pendant presque deux ans la famille chats est restée stable...
Plume et Bestiole n'ont jamais ressenti le besoin de sortir, alors je ne les forçais pas.
Féline non plus, mais elle c'était différent: j'avais peur qu'elle ne s'habitue pas à sa nouvelle vie et qu'elle se sauve...
En fait je n'avais pas tout à fait tort...

Au mois de mai j'ai déménagé, deux étages plus bas. Et malgré tous mes efforts Féline a eu peur du remue-ménage et s'est échappée dès que la porte a été ouverte!
J'ai couru après elle, mais malheureusement il faisait déjà nuit et je ne l'ai pas retrouvée.
Elle était déjà craintive de nature, alors malgré mes appels, elle ne s'est jamais montrée.
Je l'ai cherchée des jours durant; tout ce que j'ai trouvé c'est son collier resté accroché dans une grille de la cave...
Elle aurait pu s'étrangler en plus!

Je suis donc restée avec mes deux autres chats, jusqu'en août...
C'était bizarre, mais il y avait toujours un chat dans le coin pour remplacer celui que j'avais perdu! A croire que le destin le voulait.

Cette fois mon nouveau compagnon est apparu sur la terrasse d'un café que j'avais l'habitude de fréquenter.
C'était une petite chatte noire de 3 ou 4 mois, qui trainait là depuis plusieurs jours. Apparemment elle était perdue.
J'avoue que j'ai eu peur que les gens la chassent (elle venait mendier) alors je l'ai prise chez moi. Et je l'ai appelée Coca (en référence au café et à sa couleur foncée).

Elle, je n'ai pas pu l'empêcher de sortir, elle aimait trop ça!
Je l'aimais beaucoup; elle était coquine, avec une petite bouille d'effrontée.
 Posté le Samedi 6 Mai 2006 à 22h43 | Laisser un commentaire| 5 commentaires | Lien permanent

 

Encore Plume!
Pour égayer un peu ces longs discours, voici encore une photo de Plume, vue d'en haut!
 Posté le Samedi 6 Mai 2006 à 22h56 | Laisser un commentaire| 3 commentaires | Lien permanent

la puce
A l'époque j'avais un appartement plutôt pourri, comme en témoigne cette photo!
Mais comment nettoyer dans ces conditions...!??

C'est "la puce", la petite soeur de Plume, à qui j'ai trouvé un foyer.
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 10h50 | Laisser un commentaire| 5 commentaires | Lien permanent

Le destin s'acharne...
Coca a vécu un an avec moi.

Un soir d'août je suis sortie pour l'appeler er la faire rentrer, sans réponse... Alors j'ai fait ce que je faisais à chaque fois qu'un de mes chats disparaissait, j'ai inspecté la route.
Ce que je redoutais s'est produit...
D'abord quand j'ai aperçu la petite silhouette noire sur le bitume, je n'y ai pas cru. Puis je me suis approchée, avec une boule dans le ventre, et là je l'ai reconnue, c'était bien elle.
Je vous passe les détails de la scène, c'était horrible. Je n'étais pas loin de vomir...
Si elle n'avait pas eu de blessures apparentes, je l'aurais enlevée moi-même de la route, mais là c'était au-dessus de mes forces!
Je suis repartie en pleurant et j'ai demandé à quelqu'un de moins sensible de le faire pour moi.
Cette scène m'a énormément marquée, à tel point que quand j'y repense j'ai encore un noeud dans l'estomac...

Mais passons à des choses plus gaies!

Un mois plus tard j'ai fait la connaissance d'un adorable jeune chat noir et blanc. Il devait avoir 5 ou 6 mois.
Ca s'est produit chez une autre voisine (et amie) de l'immeuble. Son frère lui avait ramené ce jeune matou parce que son ancien propriétaire n'en voulait plus. Il disait que son autre chat ne le supportait pas. Pour dire que c'était un crétin, il l'avait appelé "Tocard"...
Dès que je l'ai vu j'ai fondu sur place! Il était trop craquant avec sa bouille ronde et ses yeux attendrissants... Quand vous le regardiez il vous prenait une envie de le papouiller à mort...!
Ma voisine, ayant déjà une minette, ne voulait pas le garder non plus, et moi j'essayais de me convaincre en me disant que j'avais assez de deux chats et qu'en plus c'était un mâle (donc encore des portées...)
Mais ma voisine et son frère étaient malins. Ils avaient bien vu que j'étais raide-dingue de ce chat, et ils ont enfoncé le clou en me disant qu'il allait finir à la SPA...
Au bout de quelques jours je n'ai plus tenu et je suis redescendue dans mon appart avec le chat dans les bras!
J'ai demandé à mon fils, alors âgé de 6 ans, de lui donner un nom.
Et ce chat vous le connaissez déjà puisque c'est Félix, notre peluche!
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 13h47 | Laisser un commentaire| 4 commentaires | Lien permanent

 

Félix
Comment ne pas craquer pour cette bouille là???
Bien sûr j'ai eu de nouvelles portées à cause de lui, mais à l'époque je n'avais pas les moyens de les faire stériliser.
Cela dit je ne regrette rien! ou presque rien...
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 15h00 | Laisser un commentaire| 3 commentaires | Lien permanent

Et l'année n'est pas finie...
J'ai partagé cette année 1996 en deux pour que ça ne soit pas trop long d'un coup, et parce que j'ai encore vécu une belle histoire à peu près au même moment où Félix est entré dans ma vie, donc à la fin de l'été.

Cette fois je travaillais dans un snack-pizzeria, pas loin de chez moi. Il faisait froid, un temps à ne pas mettre un chat dehors...!
Et pourtant il y en avait un qui rôdait dans le jardin d'à côté. Il était beau, blanc et roux, avec un regard doux et de beaux yeux verts.
Au début je l'ignorais mais comme il était là tous les jours, je me suis dit qu'il devait être attiré par l'odeur des steaks... Il avait l'air craintif mais j'ai réussi à l'amadouer avec des morceaux de jambon!(si mon patron avait su ça j'aurais passé un mauvais quart d'heure... )
A sa façon de se jeter sur la nourriture j'en ai conclu qu'il ne mangeait pas à sa faim et qu'il devait être perdu.
Au fil des semaines, je m'habituais à lui et j'ai même fini par commettre le pire: le laisser entrer dans la guitoune et dormir sur mes affaires pour qu'il n'ait pas froid...
Ca a duré un certain temps, jusqu'au jour où il entré dans le snack alors que ce n'était pas moi qui étais de service...Mon patron l'a jeté dehors à l'aide de la pelle à pizza!
Les jours suivants le chat était toujours là, attendant de quoi manger et de l'affection, mais il n'avait pas l'air en forme du tout. J'ai cru que mon patron l'avait blessé, alors je l'ai ramené chez moi. Je ne supportais pas l'idée qu'il reste comme ça dans le froid, avec le risque qu'il lui arrive encore quelque chose.
Il a aussi eu droit à une visite chez le véto qui m'a appris qu'en fait il avait été plutôt victime d'un empoisonnement. Je pense que c'était accidentel parce qu'il y avait des rats dans le coin et donc aussi de la mort aux rats...
Je l'ai soigné mais je ne voulais pas le garder, venant tout juste d'adopter Félix. Cependant je m'étais tellement attachée à ce gentil minou que je n'ai pas voulu le ramener au snack, de peur qu'il rencontre de nouveau mon patron...!
Et puis après tout c'était de ma faute aussi
Donc il est resté!

Pour le nom je n'ai pas cherché loin: je l'appelais tout le temps Minou, alors il est resté Minou!
Il était super gentil, câlin, et je me disais que ça valait vraiment la peine de le sauver.
D'après le véto il avait environ un an.
Les autres chats ne l'ont pas bien accepté (sauf Bestiole, mais elle c'était une crème de chat!) mais comme il sortait je n'avais pas trop de soucis à me faire.

Et de quatre!

ci-dessus: encore mon Félix, car je n'ai pas de photo de Minou
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 20h39 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent

Appelez-moi Mère Thérésa...!
Le ménage à quatre chats se passait bien. Plume, Bestiole et Félix ne sortaient pas (ça ne leur est jamais venu à l'esprit et Félix trop peureux pour s'y aventurer!) donc je ne m'en faisais pas pour eux. Ce n'était pas le cas de Minou, mais jusque là il rentrait tous les jours.

Au mois de novembre de cette année-là, une autre paire de moustaches a fait son apparition dans le couloir de l'immeuble: un petit chat tout noir, avec une tâche blanche sur le poitrail et une autre sous le ventre.
Il avait l'air perdu et miaulait à fendre l'âme
Comme vous pouvez vous en douter il a atterri dans mon appartement...!
Comme s'il n'avait pas pu se perdre ailleurs que sous mon nez!
Pleine d'illusions je pensais lui trouver un foyer...
En vain...Et j'étais incapable de le relâcher dans la nature sans plus m'en préoccuper. Donc.......
Je l'ai appelé Mickey. Pourquoi? Je n'en sais rien, ça lui allait bien.
Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de lui, il passait le plus clair de son temps dehors. Trop de monde à l'intérieur peut-être?
 Posté le Dimanche 7 Mai 2006 à 23h11 | Laisser un commentaire| 2 commentaires | Lien permanent

La famille s'agrandit...
Cette année-là ça a été l'apogée!
En janvier j'avais donc cinq chats: Plume, Bestiole, Félix, Minou et Mickey.
Et en mars, surprise! : une portée de chatons dont les parents étaient Plume et Félix.

Celle qui m'est restée sur les bras était une minette tigrée grise, car je n'ai trouvé personne pour l'adopter. Elle a donc rejoint notre grande famille de chats et je l'ai appelée Gribouille, à cause de sa couleur.

Septembre: rebelote! Cette fois c'est Bestiole qui a eu des petits. Félix avait la belle vie mine de rien! Deux dames pour lui tout seul... (Minou et Mickey avaient de quoi s'occuper dehors!)
Il m'en est resté un mâle, tout noir, choix de la personne qui voulait le prendre.
Ben je me berçais d'illusions une fois de plus! La personne s'est défilée et je me suis retrouvée avec un septième chat.
Il était beau! Le poil épais et brillant, une bouille ronde comme Félix, un caractère facile et très affectueux. C'était Arthur.

Puis le premier jour d'octobre, j'ai perdu Minou.
Je l'ai retrouvé couché dans l'herbe devant l'immeuble. De loin on aurait dit qu'il dormait, mais au fond la scène était trop bizarre, je sentais que c'était fini pour lui...
Il n'avait aucune blessure, je crois qu'il est mort d'empoisonnement (finalement) et cette fois je n'ai pas pu le sauver.
Je l'ai ramené chez moi dans une couverture, en attendant que quelqu'un vienne m'aider à l'enterrer.
Cette perte m'a beaucoup attristée; j'adorais ce chat.
Je me consolais en me disant que si je ne l'avais pas adopté il serait mort deux ans plus tôt et n'aurait pas eu ce sursis de chaleur et d'affection.
 Posté le Lundi 8 Mai 2006 à 19h56 | Laisser un commentaire| 1 commentaire | Lien permanent